La couverture sociale du stagiaire

Pendant son stage en entreprise, le stagiaire n’est pas considéré comme un salarié de celle-ci. Il reste affilié à la sécurité sociale étudiante.

Cependant la couverture sociale de l’étudiant stagiaire varie, notamment en matière d’indemnités journalières (IJ), selon qu’il perçoit ou non une gratification (voir conditions de rémunération de stage). Cette couverture est aussi fonction du montant de la gratification versée.

Pour un stage à temps plein le montant de la gratification pour un mois est de 554.40 Euros. C’est-à-dire 3.60 € de l’heure.

Le Calcul est le suivant :

  • ➪ 15% du plafond horaire de la sécurité sociale qui est de 24 € au 01/01/16. Soit : 24€ X 15 % = 3.60 €.
  • ➪ Soit pour 154 heures : 3.60€ X 154 heures = 554.50 €.

1- Si le stagiaire perçoit une gratification supérieure ou égale à 554.40 € :

Le stagiaire bénéficie du remboursement de ses frais de santé en cas de maladie (ou maternité).

S’il remplit les conditions, il bénéficie du versement d’IJ, en cas d’arrêt de travail pour maladie, congé maternité, paternité, adoption ainsi que des prestations des assurances d’invalidité et de décès.

2- Si le stagiaire ne perçoit pas de gratification ou perçoit une gratification inférieure à 554.40 € :

Le stagiaire bénéficie du remboursement de ses frais de santé en cas de maladie (ou maternité). Toutefois, il ne peut bénéficier d’IJ, en cas d’arrêt de travail pour maladie, congé maternité, paternité, adoption. Il ne bénéficie pas non plus des prestations d’assurances d’invalidité et de décès.

Le stagiaire est couvert en cas d’accident du travail (et trajet) ou de maladie professionnelle, sans qu’il y ait de condition d’ouverture de droit.