Stage en entreprise : découvrez tous nos conseils

Stages en entreprise : ce qu’il faut savoir

Le Ministère de l’Éducation Nationale prévoit deux stages obligatoires lors d'un cursus universitaire. Le premier vous offrira un aperçu de votre future activité, le second fera valoir vos nouveaux acquis aux yeux des professionnels. Quelques conseils et indications d'ordre général pour faciliter votre recherche de stage en entreprise.

Loi et généralités

Différent du statut de salarié et d’apprenti, le stage étudiant est soigneusement encadré. Votre convention devra comporter quinze points différents, notamment la durée, les avantages dont bénéficient les stagiaires (restauration, frais de déplacement…), la fonction que vous occuperez et les noms de l'entreprise, tuteur et établissement d’enseignement.
La durée maximale d’une formation en milieu professionnel est de six mois ou 924 heures par année d’enseignement
. Deux mois de stage vous donnent droit à une gratification (minimum 523 euros mensuels), versée mensuellement au prorata des heures effectuées. Ce délai vous autorise également à disposer de jours de congés, ou autorisations d’absences.

Demande de stage en entreprise, comment ça se passe?

Identifiez les entreprises qui prennent en stage autour de votre domicile. Bien que la moitié des stagiaires soient intégrés au sein d’une PME, il est important de savoir que les grandes multinationales disposent de places dans chaque secteur : commercial, ingénieur en communication, directeur marketing, gestion des ressources humaines…
Renseignez
-vous sur le profil qui intéresse vos supérieurs : l’informatique et l’immobilier par exemple, privilégient les formations en alternance. Tout n’est pas perdu pour autant, si votre cursus ne correspond pas exactement à leurs attentes ; la polyvalence, certaines langues vivantes et expériences riches intéresseront tout autant un recruteur.

Rédigez maintenant une lettre de motivation personnalisée où seront exposés votre formation, vos loisirs et connaissances particulières
. Une pratique de judo apporte des valeurs et la maîtrise de soi, tandis qu’un attrait particulier pour les réseaux sociaux fera de vous le candidat idéal pour faire avancer la communication digitale. Avant toute prise de contact, glanez quelques informations sur votre future société : esprit, succès, chantiers internationaux… Internet fournira rapidement les informations recherchées. Ce stage est votre ticket d’entrée dans la vie active. Puisque vous souhaitez enrichir votre CV avec une expérience crédible, il n’est non plus pas aberrant de jeter un œil à la situation de l’entreprise : liquidation, date de création, réputation, témoignages…
Mentionnez vos échecs sans en être gêné
(personne n'y échappe), mais précisez en quoi il vous a permis d’évoluer. Montrez votre intérêt, soyez réactifs, interrogez, écrivez les termes et concepts importants. Ces traits de caractères vous démarqueront au cours d’un recrutement.

Transformer son stage étudiant en expérience professionnelle positive

Certains employeurs peu scrupuleux abusent effectivement des stagiaires, disposant ainsi d'une main d’œuvre pas cher. La plupart prennent cependant leur mission très au sérieux. Vous serez généralement accueilli par un tuteur chaleureux, soucieux de vous enseigner le métier qu’il exerce. N’hésitez pas à lui faire part de vos remarques, suggestions, « J’ai récemment appris… qu’en est-il, qu'en pensez-vous? ». Si vous jugez la mission inadaptée, demandez plus de responsabilités : si le dialogue devient compliqué, référez-vous à votre école.